Annuaire de professionnels

Recherche

Newsletter

Publicité

Cas particuliers


Ils nécessitent un traitement particuliers. Ce sont par exemple les



déchets hospitaliers et déchets vétérinaires (déchets d’activités de soins à risques infectieux et assimilés DASRIA),

déchets agricoles,

déchets militaires,

déchets piles et batteries, toners, déchets électroniques (DEEE), etc.


Il existe aussi une catégorie de déchets particulièrement difficile à gérer et à suivre, souvent sans responsable identifié dits déchets toxiques en quantités dispersées (DTQD).

A noter aussi que les déchets du passé, sans responsables aux yeux de la loi sont mal pris en compte. C’est le cas des munitions immergées, des munitions non-explosées, ou encore des gaz à effet de serre émis par les avions, non pris en compte par le Protocole de Kyoto

Le principe pollueur-payeur tend à s’imposer en Europe, avec pour conséquence l’exigence faite auprès du producteur d’un déchet de contribuer au traitement de ce dernier.

On peut noter que le déchet est la seule marchandise pour laquelle le flux d’argent suit parfois le flux de matière : pour les autres marchandises, la personne qui expédie la marchandise reçoit de l’argent, alors qu’avec les déchets elle paie.

© Copyright auteur(s) de Wikipédia - Source : article Déchet sur Wikipédia - Cet article est sous licence GFDL