Annuaire de professionnels

Recherche

Newsletter

Publicité

Recyclage

Recyclage de tubes cathodiques en Inde à New Delhi (Shastri Park)


Conscient que les déchets électroniques sont une source de pollution et de danger pour l’Homme, le recyclage s’organise peu à peu dans de nombreux pays afin de récupérer notamment les métaux précieux contenus dans ces déchets. Aux États-Unis ou en France, le recyclage devient obligatoire et les déchets doivent être pris en charge par des filières et entreprises spéciales. Une règlementation internationale, convention de Bâle impose aux pays exportateurs de déchets dangereux à signaler au destinataire la nature des déchets. L’union européenne impose aux fabricants de produits électroniques de prendre en charge le traitement de leurs propres déchets.

Malgré cela, de nombreux déchets électroniques quittent les pays développés vers les pays en sous-développement où toute une filière s’est mise en place comme à Accra au Ghana. De nombreux enfants démontent, trient et brulent des déchets électroniques afin de récupérer les métaux comme le cuivre. Les autres débris non valorisés sont rejetés dans l’environnement ou brulés dégageant de nombreux produits dans l’air, l’eau et le sol toxiques pour l’environnement et l’Homme. La Chine est également devenu depuis les années 1980 un cimetière pour les déchets électroniques.

modifier En France


Le recyclage a commencé le 15 novembre 2006. La société Récylum devrait prendre en charge le matériel d’éclairage. Les entreprises Ecologic, Eco-systèmes et European Recycling Platform (ERP) se chargeraient des autres déchets.

Les consommateurs contribueront au processus en payant une éco-participation ou éco-taxe, comprise dans le prix d’achat des nouveaux équipements. Cette participation va de 0,10 € à 13,00 € .

modifier Aux États-Unis


Aux États-Unis, les déchets électroniques sont pour la plupart stockés dans des décharges, une infime quantité est incinérée et une petite quantité est recyclée. Ainsi, l’Agence de protection de l’environnement (APE) estime que 70% des ordinateurs et des écrans et 80% des téléviseurs sont déposés dans des décharges. Et seulement, 20 % des déchets électroniques sont recyclés

Sort des déchets électroniques aux États-Unis en 2005
Type de déchets Quantité en milliers de tonnes Pourcentage de recyclage
TV (CRT) 759,1 13,4 %
Moniteurs (CRT) 389,8 24,5 %
Imprimantes, claviers, souris 324,9 26,1 %
Ordinateur de bureau 259,5 26,1 %
TV (LCD) 132,8 13,4 %
Portables 30,8 26,1 %
Téléphones cellulaires 11,7 19,2 %
Moniteurs (LCD) 4,9 24,5 %


Il est plus rentable d’envoyer à l’étranger ses déchets électroniques que de les faire traiter sur le territoire des États-Unis. Pour l’instant, l’Agence de protection de l’environnement n’impose pas aux fabricants et aux exportateurs de respecter des normes de traitement. Mais, elle étudie plusieurs solutions à mettre en œuvre.

modifier En Chine


La Chine était l’un de premiers pays à récupérer les déchets électroniques pour en récupérer les métaux. Malgré l’interdiction par la Chine d’importation de déchets électroniques, le commerce n’a pas baissé. De nombreux villages sont des décharges de déchets électroniques.

© Copyright auteur(s) de Wikipédia - Source : article DEEE sur Wikipédia - Cet article est sous licence GFDL